Association pour la Recherche en Traumatologie et Suivi Sportif

La medecine du sport
Guérir plus vite
Comment bien se soigner

Premiers soins du sportif
Traumatologie
Pour une reprise plus rapide


SOUTENEZ L'ARTSS

Notre site évolue avec vous, et grâce à vous!
Achetez notre article pour participer à notre campagne de financement participatif et nous permettre ainsi de continuer notre mission et diffuser des informations médicales gratuites.

Participer

DERNIERS ARTICLES

Plasma Riche en Plaquettes et ligamentoplastie du croisé antérieur

De nombreux sportifs peuvent être aidés par l’injection de plasma riche en plaquettes (PRP) associé à de l’acide hyaluronique (HA) dans les suites d'une ligamentoplastie du LCA.

Hypertension artérielle : l’activité physique et sportive comme médicament.

D’après l’organisation mondiale de la santé, l’hypertension artérielle est toujours le premier facteur de risque cardio-vasculaire mondial. C’est le facteur de risque n°1 de l’accident vasculaire cérébral mais également un facteur de risque pour la démence et pour l’insuffisance cardiaque. En France, 15 millions de personnes sont concernées. 20% d’entre elles ne sont pas traités et 50% de celles qui sont traités ne sont pas contrôlés à l’objectif de 140/90 (1).

Comment retarder la chirurgie prothétique dans l’arthrose du genou ? En associant le Plasma Riche en Plaquettes et l’acide hyaluronique…

Mais quel est vraiment l’effet du PRP ou de cette combinaison de PRP-HA sur le cartilage de manière objective ? Comment le mesurer ? La meilleure façon de le savoir est d’utiliser l’IRM en réalisant des séquences spéciales.

Arthrose du genou et injection de Plasma Riche en Plaquettes : Quelles recommandations ?

Le plasma riche en plaquettes ou PRP est de plus en plus utilisé pour traiter les pathologies de l’appareil locomoteur et surtout l’arthrose du genou. Qu’en est il exactement ? vous envisagez de vous faire injecter ou devez le faire, comment savoir si l’injection sera faite dans les règles de l’art avec le bon mélange, la bonne technique…autant de questions dont les réponses se trouvent dans ces recommandations. Ma pratique des injections d’acide hyaluronique (1) (HA) depuis 2002 et du PRP et PRP-HA depuis 2014 m’a permis d’établir des protocoles qui colle parfaitement à ces recommandations, et qui sont adaptés à chaque type de patient.

Nos partenaires

Plus d'information sur le HONcode